Dunkerque Esperanto

L'espéranto : présentation générale.
L'espéranto, langue équitable.
globemvt.gif

L'espéranto est une langue construite, proposée par un médecin polonais, Louis-Lazare ZAMENHOF, en 1887 pour faciliter la communication entre tous ceux qui n'ont pas la même langue maternelle. Il a signé son projet de langue par « Doktoro Esperanto », d'où le nom de la langue.

Parmi les centaines de projets de langues créés depuis le XVIIe siècle, seul l'espéranto s'est répandu et est actuellement utilisé par des millions de personnes dans le monde, pour voyager, correspondre, découvrir d'autres cultures, se faire des amis...

L'espéranto est la moins difficile des langues vivantes : il s'apprend comme n'importe quelle autre langue vivante, mais sa conception rationnelle peut vous permettre, selon les heures que vous lui consacrerez, une excellente pratique après trois ou six mois ! Alors, à vous les voyages, excursions, lectures, rencontres, correspondance, échanges avec le monde entier ! Il vous faudrait, à conditions égales, 5 à 10 fois plus de temps pour apprendre n'importe quelle autre langue.

L'espéranto fonctionne actuellement sur les cinq continents et dans plus de 100 pays, avec un nombre de locuteurs estimé à plus d'un million. Le nombre exact est très difficile à connaitre. Le livre Guiness des Records en donne 6 millions.

Aujourd'hui, des dizaines de rencontres internationales en espéranto ont lieu à travers le monde, parmi lesquelles le Congrès mondial d'espéranto, qui a lieu une fois par an et rassemble de 2 000 à 6 000 personnes.

Deux résolutions de l'Unesco (en 1954 et 1985) ont reconnu les mérites de l'espéranto et encouragent son utilisation.


zamenhof.bmp espexpre.jpg