Les Pénelècres

puce
LA RUBRIQUE MENSUELLE
CATHERINETTE ET LA CATAKRESE
CATHERINETTE ET LA CATAKRESE

Maritche la femme à Batiche Molepote elle attendait un bout'che cadeule pour la
St Martin. Sur le derrière de sa maison y avait une vieille calemouille de sorcière qui possédait une méchante baraque clôturée par une hayure couverte de superbes mûres noires comme du peck et prêtes à récolter.

C'est bien connu, les femmes enceintes ont toujours un leuche sur quèque chose et Maritche rien qu'à regarder par sa fenêtre ça cuilait dans sa bouche en voyant ces magnifiques catherinettes qu'elle ne pourrait jamais manger car elle savait que sa voisine était mileratre pire qu'un écossais. Elle en devenait tout à rien et Batiche eût peur qu'elle parte chez Pitchepeck avec eul'bout'che dans son bucke.

Un soir prenant son courage à deux mains il descendit dans le jardin d'la vieille et cueillit un bon peu de mûres dans un siau gorgées de jus. En se retournant il se retrouva neuche-neuche avec la Catakrèse qui lui dit :

- Espèce de voleur, emporte ces catherinettes, mais à une condition, tu me donneras l'enfant qui naîtra à la St Martin.

Batiche qui tremblait dans ses loques et connaissant la méchanceté de sa voisine, fit la
promesse qu'elle exigeait.

Le 10 novembre Maritche mit au monde un amour de petite fille que Batiche apporta chez la sorcière que celle-ci appela « Catherinette ».

Catherinette devint un beau p'tit côt'che et lorsqu'elle alla sur ses quinze ans la vieille catakrèse l'enferma en haut du chateau d'eau de la dune Marchand. Lorsque la sorcière voulait pénétrer dans le château d'eau elle appelait :

- Catherinette, Catherinette, fais voir tes creules ! !

Et Catherinette laissait glisser ses cheveux comme un paleule le long du mur et la méchante calemouille grimpait en haut comme une araignée sur son copespèle.

Un jour eul'fils d'un riche boureleule de Zuydcoote qui passait par là entendit un reint'che qui tombait du ciel chanté par Catherinette d'une voix plus belle que tous les meuchkes d'la terre. Il se camucha derrière un arbuste à guipres et vit la sorcière arriver et crier :

- Catherinette, Catherinette, fais voir tes creules ! !

Dès que la catakrèse s'en retourna à son kot', Phonche eul'fils du boure prononça la
formule magique et monta en s'agrippant aux creules de Catherinette. En la voyant il attrapa un harteclope devant un si beau p'tit côt'che et lui demanda asteur si qu'elle voulait s'marier contre lui.

- J'veulte bien, mais j'peux pas. La prochaine fois que tu viens, ramène moi un bet'che eud'corde pour faire une échelle pour descendre en bas.
Mais la sorcière qui fallait pas prendre pour un œuf clair s'aperçut du kermestour et
coupa les creules de Catherinette et l'abandonna kopt'che raze dans la dune du Perroquet. Quant Phonche arriva la Catakrèse laissa pleudre les creules de sa fiancée et lorsqu'il arriva en haut elle lacha les tresses et Phonche fit capseille sur un buisson d'épines qui le rendirent complètement kikebille. Ce qui donna bien du leut'che à la vieille casin.

Phonche chôla dans les dunes comme un drounckaert une semaine de long, ne voyant plus une longueur de biscuit. Tout d'un coup il entendit la voix de Catherinette qui le prit dans ses bras en pleurant tous ses yeux deyors. Les larmes coulant sur les yeux de Phonche lui firent retrouver la vue.

Ils coururent leurs pattes en bas voir menheer pastre et vécurent rien longtemps et eurent plein de petits nount'ches.

LEXIQUE : CATAKRESE : méchante femme – CALEMOUILLE : poupée de chiffon –
HAYURE : haie – PECK : poix – AVOIR UN LEUCHE : avoir envie – CUILER : saliver –
MILERATRE : avare – VENIR TOUT A RIEN : dépérir – PITCHEPECK : cimetière –
BUCKE : ventre – NEUCHE – NEUCHE : nez à nez – TREMBLER DANS SES LOQUES : avoir peur – BEAU P'TIT CÔT'CHE : belle fille – CREULES : cheveux bouclés –
PALEULE : ce qui pend – COPESPELE : toile d'araignée – BOURELEULE : paysan –
REINT'CHE : ritournelle – MEUCHKE : moineau – GUIPRE : baies qui poussent dans les dunes – KOT' : maison – HARTECLOPE : battement rapide du cœur – KERMESTOUR : manège – KOPT'CHE-RAZE : chauve – FAIRE CAPSEILLE : tomber – KIKEBILLE : myope – LEUT'CHE : plaisir – DROUNKAERT : ivrogne – MENHEER PASTRE : monsieur le curé – NOUNT'CHE : petit enfant
TEXTE CATHERINETTE ET LA CATAKRESE